Fondation Panacée

Recherche en gériatrie

Projet de recherche concernant les effets de la rythmique musicale sur la marche, l’équilibre et le risque de chute en gériatrie

Les résultats de la première phase d’une étude clinique conduite par le Dr. Andrea Trombetti , (Chef de clinique scientifique au service des maladies osseuses du département de réhabilitation et gériatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève) tend à démontrer l’effet bénéfique de la pratique de la rythmique Jacques Dalcroze sur les facultés motrices et de maintien de l’équilibre chez les seniors. Cette méthode d’éducation musicale fait le lien entre le rythme de la musique et le mouvement. Elle consiste en des exercices multitâches exécutés au rythme d’une musique improvisée jouée au piano. Cette approche originale de l’exercice chez les seniors permet de solliciter à la fois les fonctions d’équilibration et de marche, tout en faisant appel à la coordination, l’attention, la mémoire et plus globalement aux fonctions exécutives ou du lobe cérébral frontal.

Cette étude menée pendant une période de 12 mois auprès de 134 sujets âgés de 76 ans en moyenne divisés en deux groupe (pratiquant et groupe témoin) a mis évidence une corrélation entre la diminution des taux de chute et de meilleures performances à des tests fonctionnels et la pratique de la rythmique.

Les différentes évaluations cliniques conduites à ce jour laissent penser que les bénéfices de cette pratique chez les seniors ne se limiteraient pas aux seuls éléments précités puisque des améliorations corolaires de l’humeur, des fonctions cognitives, et de la qualité de vie perçue semblent également résulter de cette activité.