Fondation Panacée

Recherche en neurologie

Projet de recherche sur le développement et l'utilisation de cellules souches pluripotentes induites (iPSC)

La Fondation Panacée soutient un projet de recherche sur le développement et l'utilisation de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) afin de modéliser et sélectionner des candidats thérapeutiques pour les maladies neurodégénératives. Ce projet est dirigé par le Professeur Nicole Déglon, en collaboration avec l'équipe du Professeur Renaud du Pasquier.

La possibilité de différencier les neurones à partir de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) de sujets témoins et de patients atteints de maladies neurodégénératives a été l'une des plus grandes innovations de la dernière décennie. Elle offre de nouvelles possibilités de développement de modèles in vitro fiables qui permettent de mieux comprendre les mécanismes qui régissent la différenciation neuronale mais également les défauts moléculaires sous-jacents avec des implications dans la compréhension de l'étiologie des maladies neurodégénératives et l'évaluation de nouvelles thérapies.

Les équipes de chercheurs ont récemment démontré l'intérêt de cette approche dans le cadre de programmes sur la maladie de Huntington et des maladies neurodégénératives déclenchées par l'inflammation.

Si le potentiel des iPSC n'est plus à démontrer, une optimisation et une standardisation des protocoles de différentiation des neurones, astrocytes, oligodendrocytes et la mise en œuvre de méthodologies à moyen et haut débit pour l'analyse quantitative de défauts spécifiques ne peut se faire qu'en mutualisant l'expertise et les efforts.

Le soutien de la Fondation Panacée est crucial pour l'établissement de ce savoir-faire à Lausanne et le développement de méthodes hautement spécifiques permettant l'identification de composés candidats neuroprotecteurs dans les troubles neurologiques et neuroinflammatoires. Le partage des compétences fournira une occasion unique d'échange d'idées, de compétences, et de savoir-faire, et des conditions idéales pour des avancées majeures dans ce domaine hautement complexe des neurosciences.