Fondation Panacée

Recherche en neuro-réhabilitation et neurobiologie

Traitement de la paraplégie

La Fondation Panacée soutient un projet de recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives.

Cette recherche est dirigée par le Professeur Grégoire Courtine et la Doctoresse Jocelyne Bloch à l’EPFL et au CHUV à Lausanne. Elle étudie l’efficacité de la stimulation électrique épidurale médullaire combinée à une neuro-réhabilitation robot-assistée chez des patients médullo-lésés.

Les différents travaux entrepris jusqu’alors – fruit de plus de 15 ans de recherche sur différents modèles-animaux de lésions de la moelle épinière – ont démontré l’efficacité de la stimulation électrique épidurale médullaire pour améliorer le contrôle moteur après des lésions sévères de la moelle épinière.

En combinaison avec un programme de réhabilitation robot-assistée, les chercheurs ont montré que les stimulations électriques améliorent la marche de rats médullo-lésés grâce à une plasticité inattendue des voies épargnées par la lésion.

L’équipe de chercheurs propose de tester l’impact de stimulations électriques épidurales optimisées pour améliorer le contrôle moteur chez un groupe de patients présentant des lésions et d’utiliser ces exemples de stimulation pour induire une plasticité des voies nerveuses et augmenter les capacités motrices.

L’approche de l’équipe de chercheurs consiste à :

• Débuter le traitement et les contrôles cliniques en une phase de neuro-réhabilitation robot-assistée, s’effectuant en combinaison avec la stimulation électrique épidurale ;
• Implanter chirurgicalement un neurostimulateur (générateur d’impulsions), programmé spécifiquement à partir des caractéristiques intrinsèques de la moelle épinière de chaque patient ;
• Implanter chirurgicalement un champ d’électrodes sous la lésion, sur l’aspect dorsal et superficiel de la moelle épinière.