Fondation Panacée

Recherche en maladies neurodégénératives

Projet de recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives

La Fondation Panacée soutient un projet de recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives dirigé par le Professeur Pierre Magistretti à l’EPFL et au CHUV à Lausanne.

Cette recherche étudie l’implication des astrocytes – cellules cérébrales longtemps peu étudiées – dans le fonctionnement de la mémoire à long terme.

Les astrocytes sont notamment en contact avec les capillaires sanguins qui leur fournissent du glucose. Ce sont les seules cellules cérébrales capables de stocker ce dernier sous une forme appelée glycogène. Or, sous forme dégradée, le glycogène peut produire du lactate, une molécule dans laquelle les neurones viennent puiser leur énergie.

C’est autour de ces échanges que les premiers indices d’implication des astrocytes dans la mémoire ont émergé.

Le Professeur Pierre Magistretti et son équipe ayant ainsi réussi à démontrer quel était le rôle des astrocytes et du lactate, la recherche se concentre actuellement sur la question de savoir si une stimulation de la production de lactate améliore la mémoire et sur la possible implication des mécanismes mis en évidence dans des maladies qui l’affectent, comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.

Une équipe d’une quinzaine de personnes travaille actuellement sur ce projet pour lequel l’équipe a obtenu plusieurs financements dont celui du Fond National de recherche.

Une publication du groupe du Professeur Magistretti en collaboration avec un groupe américain sur ce sujet a paru dans la revue biomédicale « CELL ».